Une approche passionnée

« L’amour des chiens m’accompagne depuis mon enfance… »

La passion change tout….

Bientôt 32 ans de bonheur, de partage, avec mes chiens !

BREF HISTORIQUE

L’amour des chiens, qui m’accompagne depuis mon enfance, m’a conduite de 1987 à 2001 d’abord vers le BERGER BELGE GROENENDAEL LOF : chien de famille, sensible, intelligent, vaillant, d’une grande beauté alliée à une fidélité sans borne…

En 2000, une amie m’a fait découvrir le YORKSHIRE TERRIER dont j’ai immédiatement apprécier la beauté, la grande intelligence et l’affection…

Chargée de garder la chienne SHIH TZU d’une autre amie en 2002, j’ai littéralement craqué pour ces belles boules de poils qui m’ont fait découvrir un chien plein d’espièglerie, de vivacité, de tendresse….

La découverte de la race BIEWER a eu lieu en 2015 : Yorkshire de couleur (noir-blanc-or, bleu-blanc-or, biro, chocolat). D’autres couleurs existent mais je ne les produis pas.

Nolly Biewer Femelle
Nolli, femelle biewer aux P’tits Lutins de Saintonge

2017-2018, reprise de l’élevage au LOF et premières productions avec des résultats en concours qui dépassent mes attentes, en coordination avec deux amies éleveuses de Yorkshires Terriers et de Shih-Tzu LOF.

L’entente est parfaite entre toutes ces races. J’ai donc décidé d’élever ces chiens de compagnie, qui font mon bonheur, et celui des personnes qui m’accordent leur confiance depuis toujours.

SÉLECTIONNER

Mes premiers chiens étaient issus de lignées inscrites au LOF, j’ai ensuite eu recours à des saillies avec des mâles inscrits au LOF, j’ai gardé des femelles, puis acheté mon premier mâle reproducteur.

Ma recherche principale est : d’éviter la consanguinité, et de rechercher et fixer des tailles, des couleurs de robes et de bons caractères chez mes chiots.

Aujourd’hui, par le biais d’alliances qui me plaisent, j’en suis à la 5ème génération de chiots Yorkshires et Shih-Tzu.

La découverte du Yorkshire BIEWER et la reprise de l’élevage de Yorkshires Terriers et Shih-Tzu au LOF ont relancé mon intérêt pour un travail de sélection des modèles de chiens, ou concourir à la reconnaissance d’une « nouvelle » race.

Damerino Biewer Male
Damerino, mâle biewer aux P’tits Lutins de Saintonge

ETHIQUE DE L’ELEVAGE

Chez moi, pas de cages, installée à la campagne, je dispose d’un cadre agréable avec divers parcs et jardins où mes chiens peuvent s’ébattre. Ma maison leur est ouverte également, pour faciliter leur socialisation dès le plus jeune âge.

Quand je parle « CHIEN » les mots qui me sont chers sont : RESPECT de leurs conditions  de vie, PASSION, PATIENCE, PERSEVERANCE, SERIEUX dans le suivi de mes chiots et adultes…

Mais aussi quels bonheur et satisfaction de les voir revenir, plus tard, à la maison, avec leurs propriétaires heureux ! Que d’échanges fructueux !

Dans mon élevage, les chiens, arrêtés à la reproduction, « coulent des jours heureux » auprès de ceux qui prendront la relève de l’élevage, parfois je peux les confier à des personnes sélectionnées pour leur passion des animaux, leur sérieux, leur engagement…

NOTA BENE : je vous informe que j’ai décidé, quitte à « perdre des ventes », de ne pas couper les queues des chiots Yorkshires.

  • D’une part pour respecter la loi N°2003-628 du 8 juillet 2003 ;
  • D’autre part parce que la souffrance infligée pour des critères d’esthétique discutables, me semble inutile : une jolie queue à poils longs se mêle à la fourrure des cuisses du chien, et son port joyeux est très agréable à regarder !

Vous serez toujours les bienvenus à l’élevage, qui vous est ouvert (sur rendez-vous, pour des raisons pratiques), suivi et conseils vous seront prodigués aussi souvent et longtemps que vous le souhaiterez….

Le mot de la présidente